Accueil > Activités du festival

Activités du festival

D'une simple observance religieuse à l'intérieur du monastère aux représentations publiques pour une nation entière, le festival Shoton inclut beaucoup différentes activités développées au cours de son histoire. Les principales sont la présentation de l'image du Grand Bouddha, la représentation de l'opéra tibétain, les courses de chevaux et de yacks.

1. L'affichage de l'image du Grand Bouddha

L'image de 500 mètres carrés du Grand Bouddha affichée sur le flanc de la colline derrière le monastère de Drépung est le prélude au festival. Afin d'être mieux placé pour voir le dévoilement de l'image du grand Bouddha, certains Tibétains se lèvent à 2H ou 3H le matin et se ruent au monastère. Vous trouverez des gens se bousculant dans la foule dès 5H du matin, et la colline entière va être couverte de monde avant même le lever du jour. Autour de 7H du matin, accompagné par des sons des cornes tonitruant dans la vallée, la représentation de Bouddha enroulée, longue de 20 mètres est portée sur l'épaule de dizaines de lamas les plus robustes jusqu'à la grande plateforme construite sur le flanc de la colline pour le dévoilement de l'image. A 8H du matin, alors que les cornes chantent les sutras et que les récitation des écritures se poursuivent, une énorme représentation de Sakyamuni brodée et colorée est peu à peu dévoilée. En même temps les premiers rayons du jour percent la brume matinale et illuminent le Grand Bouddha, qui est considéré comme à la fois humain et divin. Les fidèles commencent alors à exprimer leur vénération en présentant des Khatas et en touchant le front du Bouddha pour montrer dévotion, prier pour la sécurité, le bonheur et la chance.

Cette cérémonie connue sous le nom de révélation du Grand Bouddha marque chaque année le début du festival Shoton.

La révélation du Grand bouddha

2. Le spectacle d'opéra tibétain

A partir de 10H la même journée, les meilleures troupes d'opéra tibétain de Lhassa, Shigatsé et Shannan se rassemblent autour du parc de Norbulingka pour des spectacles. Ce parc fut la demeure d'été du 7ème Dalaï Lama. Les spectacles d'opéra durent 7 jours, mais seulement 8 des opéras les plus populaires et classiques seront joués alternativement, comme "la princesse Wenchen", "le prince Norsang", "Trowa Sonam", "Maiden langsa" etc.

Au fil des siècles le déroulement de l'opéra tibétain s'est développé en trois principales parties : la cérémonie de présentation (Wenba Dun), le spectacle à proprement parler (Xiong) et la cérémonie de clôture (Tashi).

La cérémonie de présentation se dit "Wenba Dun" en tibétain, "Wenba" signifiant "personnages masqués", "Dun" signifiant cérémonie d'ouverture. Dans cette pertie, les personnages masqués qui sont dans le rôle de chasseurs, l'arc à la main, dancent sur la scène, pour nettoyer et purifier la scène des monstres, et le prince (Jialu) dans son costume monte ensuite sur scène, montrant le pouvoir royal, pour bénir la scène et l'audience. Puis les fées (Lhamo) viennent dancer gracieusement sur scène, elles représentent les fées descendues sur la terre, venues partager ce moment heureux avec les humains. Tout cela forme un prélude caractéristique majestueux avant la principale partie de l'opéra.

Wenba Dun

La scène jouée est appelée "Xiong" en tibétain. Un narrateur vient présenter les artistes et expliquer le scénario section après section à mesure que la scène est jouée.

La scène jouée

La cérémonie de conclusion est "Tashi" en tibétain, ce qui signifie "propice", "favorable", et dans cette partie, comme l'opéra se termine, tous les artistes vont revenir chanter et danser. Alors qu'ils reçoivent des tonnerres d'applaudissement des spectateurs, les artistes vont en même temps adresser à tout le monde leur meilleurs voeux pour une année chanceuse.

Cloture de l'opéra

3. Les courses de chevaux de yacks

Un autre temps fort incontournable du festival est la course de chevaux et de yacks, qui a lieu à 9H au matin du deuxième jour, au champ de course de Lhassa. Contrairement aux courses équestres des jeux olympiques, les cavaliers ici chevauchent d'une manière très difficile et stupéfiante. Par exemple, vous verrez 6 cavaliers debout à dos de cheval former une pyramide alors que les chevaux filent à toute vitesse. Après la palpitante démonstration équestre, vous verrez le très intéressant spectacle de course de yacks. Lorsque la course commence, certains yacks ne démarrent pas, et ce quoi que fassent leur cavalier, alors que d'autres courrent à toute vitesse en échappant au contrôle du cavalier. Ces imposantes montures ne manquent jamais de faire rire le public. En plus de ces spectacles, vous verrez aussi d'autres compétitions, comme le tir à la corde, le soulevé de rocs, etc. En un mot, ces spectacles et compétitions ne se trouvent qu'au Tibet en cette période, et ils reflètent exclusivement la vaillance, la sagesse, et le naturel de cette vieille nation.

Course de yacks

此栏目暂无任何新增信息